fbpx

Crampes pendant le sport : comment les prévenir et les traiter ?

Retour à la liste des articles

Crampes pendant le sport : comment les prévenir et les traiter ?

Si aucun muscle n’est à l’abri d’une crampe, comment peut-on les prévenir et les soigner ? Quel rôle joue le magnésium dans la prévention des crampes ? Lisez la suite si vous voulez ne plus subir ces crampes douloureuses pendant le sport.

Comment les traiter ?

Une fois que la crampe s’est déclenchée, il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire, sauf espérer qu’elle disparaisse rapidement et que vous puissiez terminer votre entraînement ou votre compétition dans de bonnes conditions. La seule chose qui aide vraiment au moment de la crampe est l’étirement passif du muscle. Si, par exemple, vous souffrez d’une crampe au mollet, essayez d’étirer complètement la jambe jusqu’aux orteils. C’est douloureux, mais ça vaut le coup ! Si les crampes persistent, vous pouvez essayer de refroidir ou de comprimer le muscle. Vous voyez ainsi souvent des coureurs ou des triathlètes courir avec des bas de compression.

Comment les prévenir ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses solutions pour prévenir les crampes. Voici les cinq conseils les plus importants.

  1. De l’eau, de l’eau, de l’eau !

Buvez autant d’eau que possible pendant l’exercice. C’est la base pour garantir un bon fonctionnement des processus corporels.

  1. Attention à ce que vous mangez

Outre une bonne hydratation, un régime alimentaire approprié est tout aussi important. L’énergie consommée par vos muscles doit être complétée par une alimentation saine suffisamment riche en vitamines et minéraux comme le calcium et le magnésium. Sans essence, une voiture ne peut rouler !

  1. On s’étire

Les exercices d’assouplissement sont également incontournables pour tous les athlètes ! Ils réduisent la pression sur vos muscles et équilibrent votre corps. Étirez votre corps un quart d’heure chaque jour ou osez une séance de yoga, vous en récolterez vite les fruits !

  1. Pas d’excès !

Pour éviter les crampes, il est également important d’adapter votre entraînement aux circonstances. C’est-à-dire à votre niveau actuel et au degré de fatigue de votre corps ainsi qu’aux températures extérieures. Il n’est pas judicieux de courir comme un acharné sous un soleil de plomb ni de s’entraîner vingt jours d’affilée sans repos.

  1. On s’échauffe bien avant de commencer

Un dernier conseil pour éviter les crampes est de bien s’échauffer avant de commencer l’exercice. Vous évitez ainsi les blessures et habituez votre corps aux mouvements intensifs. Si vous ne le faites pas, vous augmentez drastiquement le risque de crampes.

Du magnésium contre les crampes musculaires

On considère souvent que les crampes sont la conséquence d’une carence en magnésium. Ce n’est pas toujours le cas, mais cela peut être un facteur important. Le magnésium est un minéral qui aide vos muscles à se détendre après leur contraction. Comme cette contraction est beaucoup plus fréquente chez les athlètes, leurs besoins en magnésium sont nettement supérieurs. Pour répondre à ces besoins, surveillez particulièrement votre alimentation (les légumes, les légumineuses, les céréales complètes, le chocolat noir et les noix sont riches en magnésium) ou prenez un supplément de magnésium. Les aliments riches en matières grasses, en sucre ajouté et en alcool sont très pauvres en magnésium et sont à éviter.

NY/MG/20/0001 – 05/02/2020 – FR

Powered by Atypic ®
Magnecaps